Mon sac de plage

Mon sac de plage

Le sac de plage est selon moi un essentiel car je passe parfois jusqu’à 10 heures les pieds dans le sable.

C’est l’un de mes meilleurs moments et vous savez pourquoi ? Car j’aime y lire, me plonger dans une histoire avec en bruit de fond les vagues… Et en doudou, le soleil sur ma peau. 

Je ne fais pas de naturisme, non bien au contraire, je m’habille pour lire le plus élégamment possible. Je prends alors 3 bikinis, qui seront pour moi comme des costumes durant le voyage que l’auteur m’aura organisé.
Je suis toujours contente de me perdre dans un livre ; je regarde tout, le chemin de l’auteur, l’histoire. J’essaie, comme dans un film, de capter les indices, les messages, les mots entre les lignes…

Pour cette semaine, je viens de terminer « Le cœur converti » de Stefan Hertmans. L’auteur me l’avait dit : « Cela va mal se terminer ». Je ne l’ai pas cru au début, il pensait sans doute me décourager, que je cesse la lecture ? Fort de lui prouver le contraire, j’ai continué… Mais je ne m’attendais pas à cette sanction ! 

J’ai toujours pensé que l’amour ne suffit pas pour tout renier, tout plaquer, tout quitter ; la famille, nos croyances, nos souvenirs. Ce livre me confirme, une fois de plus, que l’amour ne suffit pas… L’amour de quoi ? 

Vaste sujet…

  Pascale E.Pérez - Créatrice B&J